Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Article  - 28568336.jpg
Tribunal correctionnel de Draguignan, illustration.
Partager

La dernière session de la cour d'assises du Var pour 2015 s'est ouverte ce lundi matin au palais de justice de Draguignan. Une mystérieuse affaire de tentative d'assassinat à Tourves est au menu des débats présidés par les conseillers Michèle Lis-Schaal et François Guyon.

Les deux hommes qui seront devant la cour, tout au long de cette première semaine, ont toujours nié la tentative d'assassinat qui leur est reprochée, le 28 août 2012 à Tourves.

Mehdi Benyamina, 34 ans, et Ahmed El Boussamaki, 26 ans, n'en ont pas moins été formellement désignés par la victime.

Cette nuit-là, Laurent Gentiluomo a essuyé des tirs dès qu'il a ouvert la porte de son domicile à des visiteurs.

Touché à la jambe et l'épaule gauche, il a indiqué avoir reconnu ses agresseurs, en dépit du fait que leurs visages étaient dissimulés.

Il a dit qu'il n'avait aucun différend avec Ahmed El Boussamaki, pas plus qu'avec Mehdi Benyamina, qu'il connaissait à peine.

Un sac de cannabis à son domicile

Il a enfin précisé que le sac trouvé dans son logement, et contenant 650 g de résine de cannabis, ne lui appartenait pas, mais avait sans doute été laissé là par l'un de ses agresseurs.

Selon lui, cette agression violente n'était pas liée à un trafic de stupéfiants.

Le lendemain à Brignoles, un incendie criminel s'est déclaré dans un local technique de la cité Caramy, où résidait Ahmed El Boussamaki.

Les empreintes digitales du jeune homme figuraient sur une boîte d'allumettes trouvée à proximité du lieu de l'incendie.

Revolver dans le brasier

Dans le foyer, une arme calcinée a été retrouvée.

Selon un expert en balistique, ce revolver de calibre 38 spécial était probablement l'arme qui avait tiré la veille les balles qui avaient blessé Laurent Gentiluomo à Tourves.

Ni mobile, ni aveux

Arrêté trois mois après les faits, Mehdi Benyamina a contesté toute implication dans la tentative d'assassinat de Tourves, disant ne pas connaître la victime.

Sa connaissance des faits résultait, selon lui, de conversations qu'il avait surprises auprès de trafiquants de cannabis.

Revolver dans le brasier

Interpellé le même jour, Ahmed El Boussamaki s'est également déclaré étranger à la tentative d'assassinat, tout autant qu'à l'incendie criminel pour détruire l'arme à Brignoles.

Pendant une semaine devant les assises, les accusés seront défendus par Mes Alexandra Granier, Lionel Moroni et Virginie Feuz.

Les intérêts de Var Habitat, gestionnaire de la cité du Caramy, seront représentés par Mes Brunet-Debaines et Blanc.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
Les dernières vidéos
A suivre
Le vote
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
  • Oui
    61%
  • Non
    39%

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.