Brignoles ›

Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Véronique, des chiffres  à la cuisine versio - 30135468.jpg
Véronique, Sylvain et leur food truck font désormais partie du paysage local.Ch. Ch
Partager

Comptable, celle qui a gagné 26 fois de suite l'émission culinaire "Dans la peau d'un chef", ne pouvait rester sur sa faim à l'arrêt de sa participation. L'aventure continue grâce au Foodtruck.

Un mardi, jour de marché, d'affluence . De nombreux passants défilent devant le nouveau Foodtruck "Escapade gourmande" de Garéoult. Et pas un chaland qui ne s'attarde pour adresser un sourire ou un mot gentil à la propriétaire du petit camion.

Il faut dire que Véronique Quintric est une amie, une voisine, un visage connu de chacun.

"Ils m'ont vue à la télévision"

"La plupart des habitants m'ont vue à la télévision, durant cinq semaines entre mars et avril dernier. C'est comme s'ils me connaissaient", sourit Véronique, tout en s'attelant à servir les nombreux gourmands.

"Je suis originaire de Grenoble, après avoir vécu longtemps à Toulon. Quand je suis arrivée ici avec Sylvain, mon mari, et nos enfants, nous ne connaissions personne. Grâce à mes 26 participations à l'émission culinaire de Christophe Michalak, "Dans la peau d'un chef", tout le village nous a découverts, suivis, soutenus", explique-t-elle. 

Et ces 26 victoires successives n'ont pas seulement facilité l'insertion de la famille car, avec la somme de 26.000 euros remportés, Véronique s'est achetée le petit camion.

"J'ai toujours été une mordue de cuisine"

"Comptable, j'ai toujours été une mordue de cuisine", poursuit la passionnée que le sourire ne quitte jamais. "Cette expérience m'a convaincue de me lancer".

"Auparavant, les horaires d'un métier -chef- contraignant me freinaient. Grâce au Foodtruck, j'adapte mon temps. Sylvain, mon mari merveilleux, travaille dans la mécanique. C'est lui qui a aménagé entièrement le véhicule. Ainsi, sans faire de crédit et après avoir prix un congé de création d'entreprise, je minimise les risques si le concept ne trouvait pas son public", détaille-t-elle.

Une cuisine 100% maison

Après une semaine de lancement, Véronique fait le plein de clients. "Tout est fait maison, même les pains, avec des produits frais. Les sauces sont de ma création également. Je ne me voyais pas proposer de la bonne cuisine, gâchée par des sauces industrielles".

Véronique est coupée par une dame: "J'ai pris un hamburger la semaine dernière, c'était délicieux et copieux!"

"On vous a vu à la télé", lance une autre.

Elle pense aussi vendre des crêpes

Un groupe se forme devant l'ardoise où sont proposées les idées, en fonction du stock et des humeurs de l'instant, de la cuisinière. L'effet "buzz" de l'émission n'est pas retombé comme un soufflé.

Appel aux communes varoises Véronique est présente chaque mardi, près du boulodrome, sur le marché de Garéoult. "Je vais proposer une offre de restauration le dimanche soir au village, en espérant que ça marche. A la rentrée, j'espère trouver des communes de l'arrière pays varois ou du littoral acceptant que j'ouvre le midi".

Et de continuer, la tête pleine de projets: "je pense aussi m'installer à la sortie de l'école et vendre des crêpes. Je participe également aux animations alentours".


Savoir +

Contact: 06.14.24.17.18 
Site Internet: http://escgourmande.canalblog.com

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
Les dernières vidéos
Le vote
A suivre

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.